Samir dans la longue route 2018-2019

Madame, Monsieur

La longue route 2018-2019 : à l’invitation du regretté Guy Bernardin (transat anglaise en solitaire, Boc Challenge, Vendée Globe, New-York San Francisco par le Cap Horn, 2ème à la Route du Rhum de 1990…), 10 navigateurs se sont élancés autour du globe depuis juin 2018 sur les traces de Bernard Moitessier, réédition 50 ans après de son tour du monde en solitaire et sans escale. Nous serons serons encore 7 à partir cette année.

A la suite d’une rencontre avec Guy Bernardin qui m’a valu l’honneur d’une invitation à participer, j’ai décidé de m’engager dans cette grande aventure du 21ème siècle conçue dans l’esprit Moitessier : à savoir, le respect de la nature, une approche ascétique, low cost, de la voile, d’autant plus en rupture aujourd’hui avec le consumérisme croissant et la folie du tout technologique. Un tout technologique au service d’un égo démesuré qui se répand sur le plancher des vaches. Un esprit qui m’a inspiré, très tôt pour devenir charpentier de marine aux Ateliers de l’Enfer à Douarnenez. Ma devise en est même devenue « simple et efficace ». Hiva oa, mon bateau, est un ketch norvégien de plan François Sergent que je termine de restaurer après un refit total (coque, pont, voilure neuve, gréement dormant neuf ).

Aussi, je cherche le soutien d’entreprises qui pourraient nous aider, mon bateau et moi, soit sous forme de dons en matériels, soit sous forme d’aide financière. Si je m’adresse à vous, c’est autant pour la réputation de vos matériels et prestations que parce que vous me paraissez être sensibles aux valeurs qui m’animent comme elles ont animé le navigateur en l’hommage duquel cette aventure a été créée. Vous pouvez associer votre image à cet événement. Nous afficherons vos nom et logo sur les supports de communication : site web, blog-journal de bord, cagnards, fanions…

La mise à l’eau d’Hiva Oa est prévue pour avril 2019 (voir mon site web pour l’avancée de la préparation), et je dois compléter l’armement au niveau matériel de sécurité, ravitaillement et communication par téléphone satellite. Le départ est envisagé pour fin août 2019.

Je me doute que je ne suis pas le seul à vous solliciter pour du sponsoring ou des partenariats. J’attire encore une fois votre attention sur le fait que cette course dans laquelle je souhaite m’engager est totalement différente dans son esprit de celles qui sont tant médiatisées : ses valeurs, fondamentales et à retrouver situeraient fortement votre engagement auprès du monde des passionnés de voile.

En souhaitant pouvoir m’entretenir avec vous de ce projet, et en espérant recevoir votre soutien, recevez mes salutations cordiales.

Samir Antri-Bouzar